Sabaudia : histoire, patrimoine, archives des Pays de Savoie
 

Accueil Dossiers Le patrimoine et la littérature La littérature savoyarde du Moyen-Age au début du XVIIIe

La littérature savoyarde du Moyen-Age au début du XVIIIe

Auteur : Louis TERREAUX
On ne saurait douter qu'il y ait une identité culturelle savoyarde. Le visiteur le moins attentif remarque l'architecture piémontaise dans certains vieux quartiers des villes. Les hôtels particuliers dont l'entrée s'ouvre au fond d'une allée, dans une cour intérieure, sont des constructions à l'italienne. L'architecture religieuse a ses marques bien spécifiques. La silhouette extérieure robuste, mais rudimentaire des églises de montagnes, le décor chatoyant de leurs intérieurs baroques, les clochers à bulbe, sont autant de traits significatifs parmi d'autres. En est-il de même de la littérature ? La question se pose, en effet, du fait que la Savoie, si elle ne fut pas française avant 1860, fut néanmoins assez tôt de langue française, comme le Val d'Aoste ou la Suisse romande.


Haut de page