Sabaudia : histoire, patrimoine, archives des Pays de Savoie
 

Accueil Dossiers Histoire de Savoie Le traité de Saint-Julien (1603)

Le traité de Saint-Julien (1603)

Laurent PERRILLAT
Les régions antiques qui couvrent la Savoie actuelle ne formaient pas une entité unique. Pour sa partie septentrionale et occidentale, elles appartenaient à La Chrétienté occidentale connaît au XVIe siècle sans doute la plus importante de ses crises : l'émergence et l'affirmation du protestantisme divise à ce point les nations que des royaumes entiers, comme la France, sont ensanglantés pour cette cause. Si la Savoie ne connaît pas, à proprement parler, des guerres de religion, elle n'en est pas moins touchée, dans la mesure où la Réforme s'installe fermement à Genève. La cité de Calvin tient le rang de Rome protestante et, aux portes mêmes du duché, menace l'unité religieuse des États de Savoie. Isolée au milieu de pays catholiques, Genève, après avoir choisi sa religion, doit s'affirmer comme puissance politique et assurer son indépendance. C'est pourquoi la ville des bords du Léman tient une place essentielle dans l'échiquier européen au XVIe siècle et, pour les Suisses, revêt une importance stratégique capitale.


Haut de page